Le coeur d’un enfant.

Je jouais de la musique dans un café. C’était super. À la fin d’une de mes chansons, une petite fille qui est souvent là quand je joue s’avance et me dit:

C’est ma chanson préférée. Je parle aussi espagnole et allemand!

Ça m’a fait mourir de rire. Genre beaucoup. Ça m’a aussi rappelé que des fois on réfléchit trop à « quoi dire » dans certaines situations. « Mais qu’est-ce que les gens vont penser si je dis ça!? » Faut pas. Faut arrêter de penser. C’est beaucoup mieux de dire n’importe quoi et d’avoir du fun, même si ça ne fait aucun sens, que d’angoisser sur le poids de chaque mot. Donc, arrête de penser et laisse le flow couler. Pas de pression. Et comme dirait Jean Leloup:

Laisse-toi hhhhhhhhâler!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s