Archives pour la catégorie Montage vidéo

10 trucs de montage vidéo selon TED Talk

Les techniques utilisées par les monteurs vidéos pour façonner leurs histoires en révèlent beaucoup sur  les gens et leur vision de la vie de tous les jours. Les monteurs ont une facilité à comprendre comment les gens pensent, se sentent, se souviennent et apprennent. Nous (les monteurs) utilisons ces informations pour construire des histoires fortes et des expériences marquantes. Les meilleurs décisions en montage vidéo viennent de l’empathie – autant des gens qui existent virtuellement sur l’écran que du public qui les regarde.

Kari Mulholland, la monteuse pour les conférences TED, vous offre une petite boite à outils toute simple qui, bien que minuscule, va vous aider à monter des films de fictions ou documentaires. C’est une excellente place pour commencer si vous débutez en montage vidéo. Kari utilise le « montage de continuité » pour maintenir l’impression constante d’espace et de temps durant toute la présentation. Mais par-dessus tout, elle s’efforce de garder le montage invisible. Qu’est-ce que ça veut dire, exactement? Dans le premier vidéo, vous allez voir un extrait d’une conférence très TRÈS… mal montée.

Maintenant, comparez-le avec le même extrait, mais bien monté cette fois-ci:

Ce qui rend le premier extrait aussi inconfortable à regarder, c’est que le montage n’a aucune organisation; chaque coupe est aléatoire. Voici dix trucs pour avoir un montage efficace.

1..Choisir le meilleur angle de caméra pour chaque moment. Quand vous regardez vos images, votre objectif est de trouver le juste milieu entre ce que le conférencier veut dire et les attentes du public sur le web. Pensez à où le public aurait envie de regarder à chaque moment de la présentation s’il était dans la pièce – Ça devrait vous aider à choisir le meilleur angle de caméra pour chaque moment. En pensant à ça, vous aidez également le conférencier à mieux exprimer sa pensée.

2. Utilisez d’avantage les gros plans et les plans moyens que les plans d’ensembles.  C’est important de couper parmi les différents plans de caméra pour que le public saisisse les proportions de l’espace où se déroule la conférence TED. Une fois que le contexte de la conférence est clair, le public accorde plus d’importance à des plans moyens et rapprochés (gros plan).  Voir les expressions faciales et le langage corporel du conférencier avec des plans plus rapprochés aident à mieux saisir ce qui est dit.

3. Regardez le langage corporel du conférencier et écoutez bien ce qu’il dit. Le langage s’incarne dans tout le corps. Ses pensées, ses mots, ses respirations et ses gestes révèlent tout. En même temps, chaque conférencier est unique. Vous devez vous concentrer sur ces choses, elles vous donneront un rythme naturel pour votre montage et ça sera intuitif pour votre public.

4. Couper dans l’action. Une façon de rendre un montage invisible entre deux plans est de couper dans un mouvement. Le spectateur regarde le début d’un mouvement  avec un plan de caméra et, lors du plan suivant, le mouvement se termine. En terminant le mouvement, la coupe est oubliée. Voici un exemple de montage fait sur un geste subtil lorsque le conférencier finit son idée et en commence une nouvelle:

5. Couper pendant qu’il parle. Le son des mots, surtout s’ils contiennent des consonnes dures, peuvent rendre les coupes moins perceptibles. Quand le mot est important pour la conférence, une coupe peut le mettre en évidence et le rendre plus mémorable. Ici, un exemple de coupe sur un mot:

6. Garder les choses en mouvement. Le spectateur a une capacité d’attention très courte. Encadrer les mots du conférencier avec plusieurs angles de caméra est plus dynamique et intéressant que de garder le même plan tout au long de la conférence.

7. Déconstruire la présentation graphique. Durant une conférence TED, certaines informations restent affichées sur l’écran géant un bon moment. La monteuse essaie de découper les sections de la présentation graphique et de garder celles qui sont pertinentes lorsque le présentateur parle. Ça peut vous aider, ou pas, mais à ce point-ci : soyez méthodique en suivant les instructions du réalisateur.

8. Enlevez les erreurs. Durant les présentations TED, il y a deux types d’erreurs possibles: les erreurs techniques et les erreurs du présentateur. En coupant sur l’action, il est facile de camoufler ces erreurs. Par exemple, beaucoup de présentateurs font des  »Umm »  sans s’en rendre compte lorsqu’ils parlent.

Maintenant, regardez le même extrait avec les  »Umm » enlevés.

9. Pensez à qui parle et qui écoute. Dans les nombreux défis que Kari affronte régulièrement, il y a les entrevues en tête-à-tête. Pour mieux expliquer le concept d’une entrevue, en voici une que Chris Anderson a fait avec Bill Gates. Dans cet exemple, il n’y a qu’un seul plan de caméra.

Maintenant, regardez le même extrait monté avec plusieurs angles de caméra:

Les coupes sont choisies en fonction des mots utilisés par Chris et Bill. Ça fonctionne, mais une meilleure stratégie serait d’encadrer les mots de Chris avec des images de Bill qui écoute. Regardez le prochain extrait où l’on voit Bill Gates qui écoute:

Tout a coup, le sens de l’entrevue change. Parce que l’objectif de celle-ci est de donner une chance au public de mieux connaitre Bill Gates, voir l’entrevue du point de vue de Bill est beaucoup plus intéressant.

10. Quittez la salle de montage. Après avoir passé des heures sur le même montage, c’est facile de perdre toute sensibilité à son matériel. C’est important de prendre du recul. Prendre une pause de montage vidéo et revenir avec une nouvelle perspective peut vous aider à maintenir votre connexion avec le public et à réaliser votre meilleur travail.

J’espère que ces petits trucs vont vous aider. Un truc que Kari Mulholland pense souvent lorsqu’elle monte une conférence TED: L’internet est encore jeune et il n’a pas encore son propre langage en ce qui concerne le montage vidéo… mais un jour il l’aura! Plus les nouvelles technologies introduisent de nouvelles façons de raconter des histoires, et que l’intérêt du public change, plus la façon dont les conférences TED sont filmées et montées change. C’est plaisant d’imaginer à quoi les conférences TED vont ressembler dans le futur.

Kari Mulholland est une cinéaste et monteuse vidéo pour les conférences TED. 

*Traduction libre de l’article: TEDblog: – 10 tips for video editing